La Conférence législative canadienne favorise la diversité, l'inclusion et le respect

Posted by on Fri, Jun 29, 2018 @ 16:06 PM

La Conférence législative canadienne promeut la diversité, l’inclusion et le respect. Cette année, les quatre jours de la Conférence législative pour les syndicats du bâtiment du Canada était axée sur la syndicalisation ainsi que les questions liées au travail, en faisant la promotion du thème ‘’Diversité, Inclusion et Respect.’’ 

Tout au long de la conférence, tenue à Gatineau (Québec) du 7 au 10 mai, les conférenciers et les panélistes ont souligné l’importance d’avoir un syndicat diversifié et inclusif, où les membres se respectent les uns les autres sur le chantier et dans la vie quotidienne. 

En plus des discussions thématiques, la conférence a également fourni une possibilité pour les dirigeants canadiens de la FVSHA de rencontrer des membres du Parlement pour discuter des questions importantes
pour Leur Conférence locale, canadienne et l’Union internationale.

 Avant de rencontrer les représentants élus, les membres de HFLAW ont rencontré la firme de lobbying canadienne, Summa Strategies, qui les a préparées pour les réunions. Il est important pour la FMAAA de construire et de renforcer relations avec les élus alors que l’Internationale continue de prioriser les initiatives, telles que les travaux d’isolation mécanique réalisés par des travailleurs qualifiés et certifiés Sceau rouge sur des projets financés par des fonds publics avec des travailleurs étrangers temporaires.   

 Le premier ministre Justin Trudeau à officiellement lancé le début de la Conférence législative lorsqu’il a parlé aux participants de l’importance de apprentissages.

Nous avons investi dans l’apprentissage parce que nous connaissons le plus grand atout pour le Canada Trudeau ajoute: «Nous voulons aider les aspirants apprentis.  Nous dépendons de vous et vos membres.  Notre pays a été construit par des gens de métier et l’avenir continuera de l’être."

Bridget Booker, une travailleuse syndiquée des métiers de l’acier, a été la première conférencière. Elle a parlé des tribulations au quelle sont confrontées les femmes dans les métiers du bâtiment. Booker, qui à subi une fausse couche avant la mise en œuvre du syndicat Iron Workers d’une compensation pour les femmes enceintes, ainsi qu’un congé de maternité pour les membres féminins, est une activiste conférencière vedette à la 2017 Women Build Nations Conference.

 2018 Canadian Legislative Conference

Le premier jour de la conférence s’est terminé avec les débuts nord-américains du film “Breathless”, qui raconte l’histoire d’individus souffrant des maladies de l’amiante. Un extrait du film peut être trouvé sur les médias sociaux d’Insulators Union, ainsi que dans un article du blog sur la conférence législative canadienne sur le site Web de l’union des Calorifugeurs. 

 Robert Blakely CBTU Operating Officer et membre honoraire de la section locale 110 de la HFIAW à Edmonton (Alberta) a agi en tant que maître de cérémonie pour toute la conférence.  Le deuxième jour de la conférence, il a présenté tous les présidents généraux des unions internationales, y compris le président général de HFIAW James P. McCourt, qui était présent.

Tout au long de la conférence, Blakely a fourni des mises à jour du bureau de la CBTU. Au cours d’une mise à jour, il a reconnu Lee Loftus, directeur des affaires de la section locale 118, pour son aide et ses efforts dans le Trades, un rapport sur l’environnement et les empreintes carbone.

 Il a également parlé à l’auditoire qu’actuellement la Chambre des communes est à légaliser la marijuana et ce que cela signifie pour les organisations qui font la promotion d’une main-d’œuvre sans drogue et des conventions collectives qui prévoient des tests antidrogue aléatoires.

Le chef du Parti conservateur, Andrew Scheer, a rencontré le vice-président international, Vince Engel et HFIAW Local 119. Chuck Rudder, directeur commercial de Regina, qui après son discours du jour 2 a aussi eu une cours réunion avec Scheer, ils ont discuté des points importants pour l’Union des isolateurs.  Ils ont également convenu de se rencontrer à nouveau pour discuter des priorités spécifiques à Isolants au Local 119.

Lors du Jour 2 le chef du nouveau Parti démocratique du Canada, Jagmeet Singh, a également fait une présentation, il a discuté de la façon dont les accords de commerce et de travail devraient êtes avantageux pour les travailleurs, l’importance de l’isolation mécanique et l’impact positif environnement. 

 ‘’Un bon travail et un bon environnement ne doivent pas être exclusifs, nous pouvons et devrions avoir les deux!’’ Le député Scott Brison, membre du Conseil du Trésor du Canada, a parlé de droits du travail, salaires, capacité d’organisation et conditions de travail sûres.  Il a mis en évidence cinq programme de subventions annuel pour soutenir les femmes qui suivent une formation Sceau rouge et un Fond pour les femmes dans la construction afin de les aider à mieux réussir.

Plus tard dans la journée, le président de l’Asbestos L’Association des Victimes de Belgique, Eric Jonckheere, a fait une présentation intitulée “Amiante: Prévenir les Décès, inactivité inacceptable, activisme fiable. 

Le Canada envisage une interdiction internationale de l’amiante, y compris l’exportation et l’utilisation continue de ce matériel mortel, qui est encore utilisé autour du monde

Engel et Loftus ont tous deux parlé avec Jonckheere après sa présentation et ont offert un soutien sur tous les efforts pour interdire internationalement l’amiante.

Les événements ont continué avec Robert Kucheran, président du Conseil de CBTU, qui a discuté de l’importance de l’inclusion dans les métiers du bâtiment pour Build ForceCanada, Sharon Barney et Bill Ferreira, le directeur executif et le fondateur de Sharn Barney Consultancy, ont abordés la diversité, l’inclusion et le respect de différentes manières.

Ferreira a examiné le besoin croissant de travailleurs de la construction syndiqués, en citant le grand nombre de membres actuels qui prendront leur retraite dans les cinq à dix prochaines années.  Il a estimé qu’il y aurait un besoin de remplacer environ 250 000 membres des métiers de la construction actuels. 

Barney a abordé le besoin d’inclure les femmes dans la main-d’œuvre actuelle.  Elle a parlé de l’initiatives visant à combler l’écart entre les sexes grâce au projet BuildForce

Les participants ont vu Angus Reid et JR LaRose, deux conférenciers sur la violence sexiste, l’intimidation et le harcèlement ils sont d’anciens joueurs de la Ligue canadienne de football.  La paire a parlé d’habiliter chaque personne à être le changement sur un chantier et une voix de soutien à l’égalité des genres.

Le deuxième jour de la conférence s’est terminé avec une réception parlementaire CBTU tenue à la Chambre des communes à Ottawa.  Plus de 100 politiciens et leurs membres du personnel étaient sur place pour parler avec les participants à la Conférence législative, y compris les membres de HFLAW. 

En rencontrant les dirigeants politiques du Canada à Ottawa, le HFLAW espère créer une meilleure relation de travail avec les leaders du pays et aider à faire avancer le Canada dans une direction positive qui profite non seulement au pays, mais aussi l’Union des isolateurs.  

Au cours d’une table ronde sur le troisième jour, la députée Patty Hajdu, la ministre de L’emploi et du développement de la main-d’œuvre, a déclaré qu’il était temps que le Parlement s’engage sur les droits des travailleurs. Hajdu travaille sur le projet de loi C65 pour lutter contre le harcèlement dans la main-d’œuvre sur la base de n’importe quel facteur. 

 Elle a également parlé de plusieurs initiatives de des métiers de la construction pour l’égalisation des femmes dans le milieu de travail.

Lindsay Amundsen, chef de Build Together: Les femmes des métiers de la construction, a discuté des initiatives, de la croissance et la Sisterhood les métiers au Canada encouragent à améliorer l’inégalité entre les sexes et les genres.

Peter Reed du Conseil des métiers de la construction du Centre de l’Ontario, Hammer Heads, a parlé comment les travailleurs ayant divers handicaps peuvent fournir des atouts précieux aux métiers de la construction.   

Alanna Marklund, de l’United Association, a également parlé de la diversité et de l’inclusion en les appelant une clé majeure dans le changement de la culture de l’industrie des métiers du bâtiment. 

La conférence a également discuté de l’inclusion pour la population autochtone du Canada.  En plus des locuteurs mentionnés, d’autres conférenciers et des panélistes ont abordé les participants sur une variété d’autres sujets. Quelques-uns des plus remarquables : les conférenciers Brent Booker et Gregory Matte.  Booker Secrétaire-trésorier de l’Amérique du Nord du Syndicat des métiers de la construction, a déclaré que l’un des objectifs du NABTU est de fournir Les travailleurs, qui sont membres des métiers du bâtiment, un mouvement plus fluide entre le Canada et le États Unis. Il veut créer un système où les membres peuvent légalement et rapidement aller travailler dans d’autres pays, représentant des Casques bleus canadiens, a offert aux délégués un une mise a jour sur le programme.  Le programme H2H a fait des progrès avec les vétérans militaires canadiens pour poursuivre des opportunités de carrière dans les métiers du bâtiment.

Topics: Building Trades Legislative Conference, Government Affairs, Canadian Conference

All data and information provided on this site is for informational purposes only. International Association of Heat and Frost Insulators and Allied Workers makes no representations as to accuracy, completeness, currentness, suitability or validity of any information on this blog, any responses or comments posted on this blog or any information found on any link on this site. International Association of Heat and Frost Insulators and Allied workers will not be liable for any errors, omissions, or delays in this information or any losses, injuries, or damages arising from its display or use. International Association of Heat and Frost Insulators and Allied Workers reserves the right, without notice, to edit, delete or refrain from posting any blog responses or comments or portions thereof that International Association of Heat and Frost Insulators and Allied Workers deems to be offensive, derogatory, abusive or threatening in any way. This policy disclaimer is subject to change at any time.